PRECARITE DES ANIMATEURS

Publié le par cgtcarolo

 

PRECARITE DES ANIMATEURS :

 

LA MUNICIPALITE « DE GAUCHE »LES INVITE A ALLER VOIR AILLEURS

 

 

 

« Les animateurs doivent chercher du travail ailleurs si ils veulent augmenter leur temps de travail. Mieux, nous invitons les plus jeunes à faire une demande de service civique »

 

Voilà le discours tenu par l'adjointe au personnel et l'adjointe à l'enfance et jeunesse lors de notre rencontre du 13 avril dernier.

 

Alors que le 1er adjoint avait pris l'engagement (devant les animateurs et la presse) de titulariser 12 nouvelles personnes d'ici la fin 2012, la municipalité a bafoué ses engagements.

Même si le contexte économique de notre collectivité reste extrêmement difficile, notre organisation syndicale déplore, une fois encore, la façon dont les élus malmènent les plus précaires de ses agents.

 

Rappelons que Madame le Maire n'avait même pas pris le temps de s'arrêter pour discuter avec les animateurs qui s'étaient rendus devant la mairie.

Le mépris que cette dernière affiche envers les plus précaires n'est malheureusement plus à démontrer.

Cependant, alors que notre collectivité s'offre le luxe de recruter un DAC (Directeur des affaires culturelles) elle crie misère devant les agents les plus précaires !

 

La politique menée par nos élus tend à sanctionner les plus précaires et nous ne sommes pas loin de penser qu'elle se rapproche d'une politique de droite : stigmatiser les plus pauvres.

 

 

Le bureau syndical

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Syndicat CGT CG08 17/04/2012 16:38

Et pourquoi pas loin de penser que Charleville pratique une politique de droite ?....
C'est bien le cas ... les actes le prouve !!!!!!!!!!!!