POLICE MUNICIPALE

Publié le par cgtcarolo

 

cgtcg08-cg08-ardennes-contribuables.png

 

 

 

L'ARGENT DES CONTRIBUABLES GASPILLE


En juin dernier, des travaux à l'Hôtel de Ville démarrent afin de recevoir le service de la Police Municipale ainsi que les horodateurs.

Dès le début de ces travaux, la Commission Départementale des archives émet un avis défavorable quant au déménagement des archives lié à l'arrivée du service de la Police Municpale. En effet, la municipalité n'avait rien trouvé de mieux que de stocker ces documents dans la cave de l'Hôtel de Ville.

Début Octobre, la municipalité décide de stoker les archives, cette fois, dans le grenier de l'Hôtel de Ville et donc, de restaurer le lieu d'accueil de ces documents. De nouveau, après réfection de ce grenier, la Commission Départementale émet un avis défavorable.

Tout dernièrement, alors même que des travaux conséquents viennent d'être effectués au sein même de l'Hôtel de Ville afin, cette fois, de recevoir les horodateurs ( cloison blindée, porte blindée, alarme intrrusion etc...) la municipalité décide tout simplement de ne plus stoker les archives dans cet endroit. Au diable l'avarice, surtout losqu'il s'agit de l'argent des contribuables.

Au-delà de l'aspect financier, il reste à souligner le peu de cas que les élus font du travail des agents techniques.

En effet, il a été demandé à ces agents de casser la pièce venant d'être réalisé pour les horodateurs.

Pendant ce temps, de nombreux services (notamment dans le secteur de l'enfance) sont dans l'attente de la disponibilité des agents techniques afin que les divers travaux du quotidien puissent être réalisés.

Il semblerait d'une part, que les orientations politiques ne tiennent pas compte des différents besoins de la collectivité et d'autre part, que ces projets politiques ne soient pas mûrement réfléchis.

Par ailleurs, tous ces travaux ont été engagés alors même que les locaux initiaux n'ont pas encore trouvé preneur.


Gaspillage inconsidéré de l'argent des contribuables.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article